Les parents d’enfants qui ont été suivis pour un cancer à l’hôpital Raymond-Poincaré, à Garches, ont saisi la justice pour accéder au dossier médical de leur enfant. L’affaire a été mise en délibéré ce mercredi matin. Le tribunal de grande instance de Paris se prononcera le 8 octobre.

Le 7 août, le service que dirigeait le Dr Nicole Delépine à Garches, à l’hôpital Raymond-Poincaré, a fermé. Cette fermeture, décidée par l’AP-HP pour des raisons de sécurité, est intervenue dans un climat de lourdes tensions. Les enfants hospitalisés à Garches ont été adressés depuis dans d’autres hôpitaux, en région parisienne et en province.

Les parents dénoncent un blocage administratif qui les empêche d’accéder au dossier de leur enfant. Opposés à l’inclusion systématique dans les essais cliniques, les familles réclament de garder la liberté de traitement et de prise en charge qu’offrait à leurs yeux l’équipe du Dr Delépine.

Retrouvez l’article sur le site du journal en cliquant ici.